La relève des compteurs d’eau dans le contexte du Covid

En raison des mesures actuelles liées au covid-19, le service de l’eau du Syndicat des eaux du Soudour concentre ses efforts sur les activités essentielles de production et de distribution d’eau potable. La relève périodique des compteurs va reprendre progressivement mais concernera uniquement les compteurs accessibles en extérieur.

Pour les autres compteurs, implantés en propriété privée à l’intérieur d’une maison, dans une cave, dans une cage d’escalier, un avis de passage sera déposé directement dans les boites aux lettres pour éviter tout contact.

Pour éviter une estimation de la consommation sur votre prochaine facture, nous vous invitons à nous transmettre votre relevé de compteur avant le 8 juin 2020 :

– soit en retournant la carte dûment remplie (distribuée avec l’avis de passage),

– soit en nous téléphonant au 05 34 09 03 38 (de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 du lundi au vendredi),

– soit directement par mail soudour@wanadoo.fr en rappelant les informations suivantes : Nom, adresse, téléphone, Numéro du compteur, date et index du compteur.

 

Sans réponse de votre part, votre prochaine facture sera basée sur une estimation de consommation, qui ne pourra être régularisée qu’au deuxième semestre 2020.

 

NON à la fermeture de nos trésoreries locales

 

NON à la fermeture de nos trésoreries locales

Avant la fin de l’année 2019, les perceptions locales de nos territoires sont appelées à disparaître. Sur le département de l’Ariège, pas moins de neuf perceptions sur douze doivent fermer leurs portes.

Les paiements en numéraire se feront par l’intermédiaire de sociétés privées et deviendront payants ! Il n’est pas certain que ces sociétés privées soient ouvertes  tous les jours de la semaine.

Vous aurez la possibilité de payer vos impôts chez votre buraliste, où est la confidentialité ?  Qui aura la compétence pour vous conseiller et vous orienter ? Votre buraliste ? Nous en doutons.

Comment étaler vos paiements en cas de difficultés financières ?  Aujourd’hui, votre percepteur vous offre cette possibilité.

Comment les personnes âgées ou modestes qui n’ont pas accès à internet vont-elles s’acquitter de leurs factures ? Faudra-t-il payer des intervenants privés ? Outre la facture à régler, la confidentialité sera-t-elle préservée ? Comment ces mêmes personnes vont-elles se déplacer ?

Ces fermetures ne manqueront pas de provoquer la saturation des perceptions restantes, faudra-t-il que ces mêmes personnes obligées de se déplacer soient contraintes d’attendre des heures entières ? Double peine !

Nos comptes publics seront également contrôlés par des sociétés privées. Qui payera ces sociétés spécialisées et à n’en pas douter assermentées.

Nos services publics de proximité doivent être préservés. Il n’est pas concevable de laisser partir nos perceptions locales et de  se passer du conseil et de la compétence de nos percepteurs.

Aussi, comme les communes qui bénéficient aujourd’hui d’une trésorerie locale ainsi que de nombreux services publics (eau potable, assainissement, électricité…), manifestez votre désaccord.

Syndicat des eaux du Soudour (canton de Tarascon sur Ariège), Syndicat d’Alimentation en Eau Potable du Pays d’Olmes (SAEPPO), Syndicat des eaux de Besset-Coutens, Syndicat des eaux de Niaux, Capoulet-Junac, Laramade et Régie municipale d’électricité de Tarascon sur Ariège

 

SOUTENEZ NOUS EN SIGNANT CETTE PETITION

Lien de la pétition : http://chng.it/wRG4PGWpKv

 

ATTENTION : Pour que votre signature soit prise en compte, il faut la valider via le mail reçu de change.org

 

Médiation de l’eau

La Médiation de l’Eau a pour but de favoriser le règlement amiable des litiges qui peuvent survenir entre les consommateurs et les services publics d’eau.

 

Au regard de :

– La loi 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation.

– La directive n° 2013/11/UE relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation du 21 mai 2013.

– Du règlement n° 524/213 relatif au règlement en ligne des litiges de consommation.

– De l’ordonnance n°2015-1033 du 20 août 2015 et du décret n°2015-1382 du 30 octobre 2015.

 

En cas de réclamation, contestation ou litige qui n’ont pas pu être réglés de façon amiable avec le service des eaux, l’abonné au service des eaux est informé qu’il a la possibilité de saisir gratuitement la Médiation de l’eau par internet (www.mediation-eau.fr) ou par courrier à l’adresse suivante :

 

 

Médiation de l’Eau

BP 40 463

75366 PARIS CEDEX 08

LES OPERATIONS EN COURS

Travaux à Quié :

Dans le cadre du programme de renouvellement des réseaux d’eau potable, le syndicat des eaux du Soudour réalise des travaux de réhabilitation du réseau d’eau potable du chemin de Coumanine et de la rue de Keich située sur la commune de QUIE.

Ces travaux seront réalisés par l’entreprise AZUARA et débuteront en juillet 2018 pour une durée estimée à deux mois.

Le chantier consiste à reprendre l’ensemble de la canalisation principale d’eau potable sujette à une dégradation structurelle avancée.

Le montant de ces travaux s’élève à 77 252,00 €HT.

 

Périmètres de protection immédiate des captages :

Conformément au code de la Santé publique, le syndicat des eaux du Soudour mène, depuis quelques années, simultanément une procédure de protection de ces captages et une procédure d’autorisation d’utiliser de l’eau en vue de la consommation humaine. Ces procédures doivent aboutir, pour chaque captage, à un arrêté préfectoral d’autorisation mentionnant notamment le type de traitement de l’eau, la délimitation du périmètre, la nature des travaux à entreprendre sur les captages.

La mise en place de périmètres de protection des captages d’eau a pour but d’améliorer la sécurité sanitaire  en réduisant le risque de pollution en contrôlant les activités susceptibles de générer des pollutions accidentelles pouvant avoir un impact sur la qualité des eaux d’adduction.

Le syndicat a finalisé la mise en place des périmètres de protection de ses captages :

L’arrêté préfectoral d’autorisation du captage de Fontalbe (Bédeilhac) a été publié le 17 octobre 2014.

L’arrêté préfectoral d’autorisation du captage de Fountanes (Capoulet) a été publié le 24 septembre 2015.

L’arrêté préfectoral d’autorisation des captages de Font de la Barthe et de Fountanelle (Cazenave-Serres et Allens) a été publié le 14 novembre 2016.

L’arrêté préfectoral d’autorisation des captages d’Abet, de Coulindrous, de Ressec et de Naou-Fount (Rabat Les Trois Seigneurs) a été publié le 28 février 2017.

L’arrêté préfectoral d’autorisation des captages d’Eychartous, de Giraoutous et de La Bourrière (Gourbit) a été publié le 13 avril 2018.

 

PV Commission Sélection Professionnelle

PV Commission de sélection professionnelle